* Saga L’Autre-Monde * de Maxime Chattam – Tome 1 : L’Alliance des Trois

Ça y est je me suis enfin lancée dans l’aventure de L’Autre-Monde ! Ça faisait quelques temps que la saga m’avait été offerte pour un Noël et traînait tristement depuis sur mes étagères. Mais je suis de ces lecteurs qui attendent le « bon moment » : j’ai plein de wishlist qui débordent et des fois acquisition ne rime pas forcément avec lecture immédiate, ce qui alimente ma PAL, pour son plus grand bonheur et mon grand désarroi  ! Quoi qu’il en soit ma patience (ou ma procrastination) a été récompensée par une agréable lecture qui n’a pas déçu mes attentes.

L’Autre-Monde est une saga écrite par l’écrivain français Maxime Chattam, que l’on connait plus certainement pour ses thrillers noirs (la Trilogie du Mal) ou ses romans de suspens (Le Cycle de l’Homme et de la Vérité ). Cette saga, classée Fantasy Young Adult, se déroule sur 6 tomes et une préquelle (Genèse, sortie en 2016 aux Editions Albin Michel). Je vous fournis ces informations pour vous donner une idée du type d’aventure qui vous attend entre ses pages, mais pour ma part je trouve que ce premier tome peut également rentrer dans les catégories du Fantastique (avec des moments sympathiquement flippants) et même de l’Aventure. Et là je ne peux m’empêcher de penser aux trois personnages du dessin animé de Richard au pays des livres magiques qui se disputerait l’amitié du lecteur (oui, Horreur, Aventure et Fantaisie ont bercé mon enfance !).

Dans ce premier tome intitulé L’Alliance des Trois on suit Matt et son ami Tobias, jeunes adolescents new-yorkais qui évoluent dans un monde post-apocalyptique. En effet, le jour de Noël, une terrible Tempête a plongé la Terre dans l’obscurité et l’effroi. C’est dans un Manhattan enseveli sous la neige et désert, que Matt s’éveille. Des vêtements jonchent le sol des rues et des appartements, leurs propriétaires semblant s’être mystérieusement volatilisés. D’autres changements énigmatiques se sont opérés : tous les animaux semblent revenus à l’état sauvage, les adultes sont affreusement défigurés et abrutis par une sorte de régression mentale et d’immenses créatures aux yeux lumineux parcourent la ville en quête de quelque chose ou … quelqu’un.  C’est dans ce nouveau monde étrange et inquiétant, que Matt et Tobias vont devoir apprendre à survivre pour tenter de comprendre ce qui s’est passé.

L’environnement et ses dérèglements climatiques est une thématique qui a déjà été évoquée par l’auteur dans son roman La Théorie Gaïa troisième tome de son Cycle de l’Homme et de la vérité, dans lequel il établit une relation entre la multiplication des cataclysmes et la hausse de la criminalité. Il avait alors développé l’idée d’une Terre perçue comme une entité douée d’une forme de conscience qui mettait en place des solutions drastiques pour se défendre contre la menace humaine. Tel un organisme évoluant dans un environnement hostile, la Terre Mère s’adapte pour survivre.

Le concept de survie est également un élément clé de ce premier tome d’Autre-Monde. Car les enfants ne pouvant plus compter sur les adultes vont alors devoir s’organiser pour lutter dans ce monde hostile. Cette enfance seule face à l’horreur, les adultes étant au mieux apathiques, au pire, ennemis violents est d’ailleurs une thématique qu’il partage avec l’une de ses influences : Stephen King. Il fait d’ailleurs un clin d’œil à l’auteur et à son personnage d’Eddie Kaspbrack de la trilogie Ça en évoquant l’asthme imaginaire que Tobias croit ressentir dans un moment de panique.

On croise bien d’autres influences, qu’elles soient tacites ou explicites, dans cet ouvrage  dont deux principales : J.R.R. Tolkien et J.K. Rowling. En effet, Chattam partage avec ses deux écrivains, que l’on ne présente plus, des schémas narratifs : des amis unis par une quête (le terme « d’alliance » n’est pas sans rappeler celui de la Communauté de l’Anneau), des ennemis  « imperceptibles » mais à la menace bien réelle (Sauron ou Voldemort), la forêt comme lieu fantastique de tous les dangers (cf la Forêt de Mirkwood dans Bilbo le Hobbit et la Forêt Interdite de Poudlard),  les lacs habités par des créatures mystérieuses et dangereuses, etc.

On pourrait également citer Jules Verne et ses aventures fantastiques teintées de scientifique (Voyage au centre de la Terre, etc.), JM Barrie et sa référence explicite à son Peter Pan mais aussi les comics The Walking Dead de Robert Kirkman notamment dans l’organisation de la vie post-cataclysme. L’Alliance des Trois est un vrai petit cocktail de références pour les passionnés du genre, agréable sans effet pastiche et dans lequel on sent tout l’amour de son auteur pour cette littérature fantastique.

Malgré quelques formules un peu maladroites, des coups de théâtre un peu prévisibles, des méchants et des traîtres un peu caricaturaux cette lecture a été pour moi une vraie bouffée d’oxygène. J’ai même abandonné ma lecture d’alors (Contes d’une grand-mère de George Sand) pour m’y plonger totalement.

Le discours écologiste et non-violent est intelligemment amené et intéressant pour le public YA auquel la saga est destinée. On est happé par l’univers très vite, les personnages principaux sont plutôt bien travaillés même si un peu stéréotypés (Ambre-Hermione-sort-de-ce-corps : la jeune fille belle, intelligente et courageuse,  le side kick Tobias, loyal mais un peu froussard, Matt qui a beaucoup d’égards fait penser à Harry Potter…). La force de l’écriture, cette plume Chattam, réside dans sa concision et son efficacité. En somme, une écriture cinématographique que l’on a aucun mal à s’imaginer portée à l’écran en films ou en série.

Je le recommande à toute personne ayant apprécié les sagas du Seigneur des Anneaux,  d’Harry Potter, de Miss Peregrine et les Enfants Particuliers, mais aussi la série Stranger Things  et le genre Fantasy de manière générale.

Et bien entendu, je ne peux vous cacher que j’ai hâte de lire la suite pour en apprendre plus sur cet univers et les aventures de Matt, Ambre et Tobias.

 

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s